Ne faites pas l’impasse sur l’anglais.

J’ai pas de thé à vous proposer, prenez plutôt une dosette de caféine.

Coffee

En temps normal, les rédacteurs ne sont pas censés parler de leur vie privée.
Mais ici, j’ai pas trop le choix, intérêt général oblige. Je précise que cet article s’applique à de nombreuses langues, mais je prends le cas le plus évident.

J’ai donc reçu mes résultats d’admission à un concours, et j’ai pas la moyenne sur les deux grosses matières écrites et orales (coefficients 3/10 et 5/10, NdR). Des notes largement sauvées par les autres épreuves, dont l’anglais.

Tiens, parlons de l’anglais. Face aux profs qui utilisent un système de participation très contraignant (j’aime pas l’autorité excessive), certains font les cons, allant jusqu’à tricher avec menace à l’arme blanche (ça, c’est du vécu).
C’est votre droit, mais si vous vous en fichez, alors vous en assumez les conséquences.

Les scientifiques vous diront que plus vous apprenez tôt une langue, mieux vous pouvez la maîtriser. On vous donne une chance de l’apprendre, alors autant en profiter (ça change des autres matières plus exigeantes).
Pour autant, je n’oublie pas ceux et celles qui n’ont pas de proches anglophones, ceux avec des difficultés d’apprentissage, les feignants, les gens aux revenus/temps limités, ou les non adeptes de la théorie pure et dure (grammaire, phonétique et j’en passe).
Si la méthode scolaire n’est pas adaptée ou accessible pour vous, il vous est possible de faire un auto-apprentissage plus doux et adapté à vos goûts.

Enjoyment

Lisez ou regardez vos séries préférées en VOST, changez la langue de vos jeux vidéos, écoutez de la musique… les exemples sont légion.
Après, il existe deux approches :

– La méthode « berserker », sans usage fréquent du dictionnaire. Soit vous pouvez interpréter le sens des mots avec le contexte, soit vous continuez sans broncher.
L’avantage est que vous avez une chance d’apprendre naturellement des mots, voire même des constructions grammaticales. Mais ce saut dans l’inconnu peut en effrayer certains.

– La méthode « érudite », avec dictionnaire à portée de main. À chaque fois que vous coincez sur un mot, vous le cherchez.
L’avantage est d’assimiler leur sens. Toutefois, ces interruptions peuvent vite être pesantes, et perso, ça se fait au détriment de la grammaire. Je conseille d’utiliser cette méthode quand vous avez un minimum de bases, et pour les expressions.

Pour décrire mon cas, j’ai des proches anglophones et j’ai commencé l’anglais en maternelle. Le déclic a eu lieu quand on m’a passé FFIV et FFTA en version américaine. Cadeaux ou torture sadique, j’en ai aucune idée et peu importe. Faut avouer que les RPG sont quand même une bonne base d’apprentissage pour les novices.

FFIV

Pour compléter tout ça, suivez un peu les cours. Normalement, les bases grammaticales sont seulement apprises au collège et pas au lycée, mais vu le niveau de certains, c’était nécessaire (et ça arrange ceux qui s’en sortent avec l’auto-apprentissage).
Lorsque vous devenez un dico ambulant, capable de sortir des phrases correctes, c’est à ce moment-là que vous pouvez vous relâcher un peu. Puis tenter de surpasser le professeur pour une fois (et légalement).

Vous aurez ainsi accès à plus de séries en anglais, vous voudrez en découvrir plus, et sans le savoir, lire vous semblera plus naturel en anglais qu’en français.
Aider les touristes paumés, trouver un travail ou même draguer un(e) étranger(ère) seront aussi facilités (je ratisse large sur les avantages).

Cela dit, dans la plupart des cas, vous aurez toujours un accent à chier. Mais vous saurez faire des phrases, c’est déjà ça.
L’autre problème est que certains peuvent apprendre des constructions erronées de mots ou phrases. Si vous pouvez quand même les trouver, alors l’auto-apprentissage a été efficace. Juste pour être clair, ça ne marche pas pour tout le monde, c’est une méthode comme une autre, plus ludique comparée à la norme.

Engrish

(On reparlera de l’Engrish plus tard.)

tl;dr : Apprendre une langue, c’est utile et pas forcément chiant. Faites le clown quand vous avez un level suffisant.

Si vous avez des expériences ou des conseils, les commentaires sont à votre disposition.

Cartman

A propos MisogID

Lecteur de light novels maudit par le fukoudaisme. Administrateur et instigateur des vannes foireuses d'Otakiew.
Cet article, publié dans Chronique, Conseils, Mise au Point, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Ne faites pas l’impasse sur l’anglais.

  1. Default Melody dit :

    C’est sûr que commencer l’anglais dès le plus jeune âge est très utile. Ayant commencé au CP, je me débrouille largement mieux que mes homologues dans la même classe. Malheureusement, je trouve que dès que l’on atteint le lycée, et encore plus dans le supérieur, le niveau demandé est bas par rapport à ce que l’on demanderait de nos jours, encore plus en prenant en compte le fait que beaucoup d’éléments sortant du supérieur se tournent vers une carrière internationale, le plus souvent dans un pays anglophone. L’anglais devient très rapidement négligé durant le supérieur ce qui est dommage, vu l’utilisation massive de cette langue de nos jours.
    Enfin, pour nos amis qui lisent mon pavé, voici mes conseils pour s’améliorer : Tout produit culturel que vous lirez, regarderez ou jouerez, prenez-le en anglais. Dictionnaire ou non à vos côtés, c’est toujours un plus pour avoir plus de vocabulaire, ce qui manque le plus en général.

  2. Devenk83 dit :

    Totalement d’accord.
    Si j’ai appris l’anglais, ce n’est pas à cause des cours, de la famille, ou à cause d’une autre forme d’obligation, non, c’est juste que j’en avais marre d’attendre les sorties françaises de scans alors que les chapitres recherchés étaient déjà disponibles en anglais. Du coup, je me suis mis à lire des scans anglais en utilisant la méthode « berserker » (je me rappelle même du premier manga que j’ai lu en anglais : Hayate No Gotoku) et au fil du temps, je m’y suis habitué et j’ai commencé à lire l’anglais sur d’autre médias (light novel, jeux vidéo, et animé).
    Et apprendre cette langue ne permet pas seulement de se la « péter », non. Vous vous ouvrez également à plein de nouvelles choses en faisant cela ! Vous n’êtes vraiment que gagnant à apprendre une nouvelle langue.

  3. Dfenrir dit :

    Moi aussi je suis totalement d’accord!
    Ayant commencé l’anglais qu’en 6ème, j’ai eu beaucoup de difficulté à apprendre cette langue! Une galère sans nom pendant toute mes années de collège! Heureusement qu’il y a eu un rpg acheté d’occasion en anglais!(Breath of fire!)
    Et au final je m’y suis mis doucement et surement grâce aux jeux vidéos avec comme point culminant Tactics Ogres! Une purge ce jeu! L’anglais est devenu tellement facile après ça!
    Et faut pas que j’oubli non plus les Light Novel traduit dont le fameux To Aru Majustu no Index qui m’a permit de m’améliorer!
    Après j’avoue que ma prononciation est médiocre! (Très Frenchies!) Mais bon, on peut pas tout avoir!
    Au final rien ne vaut la pratique à la théorie! On s’améliore bien plus en exerçant la langue, avec par exemple des jeux vidéo, que en écoutant des cours rébarbatifs!

  4. J’ai commencé l’anglais en maternelle et j’en suis pas déçu ! Quand je vois mes potes qui galèrent à se faire comprendre en anglais quand ils jouent à des jeux en lignes, ça me désole un peu. Enfin bon. Personnellement, j’adore lire des LN, on apprend du vocabulaire et en plus c’est juste génial de lire. Au lycée je fais même plus de grammaire, que de l’oral (l’avantage d’être dans une classe d’anglais intensif avec 5h par semaine). Enfin bref. Par contre pour apprendre d’autres langues ça me paraît un peu plus complexe. J’ai entendu dire que si on faisait la méthode « berseker » en allant dans un pays où on ne connait rien et qu’on ne s’aide pas de traducteurs ou autres, on pourrait apprendre une langue en environ 2 semaines. J’aimerais bien tester ça un jour, au Japon, oui oui.

    • MisogID dit :

      « Par contre pour apprendre d’autres langues ça me paraît un peu plus complexe. »
      Effectivement. Disons que ça marche mieux pour des langues qui sont proches de la native.

      « J’ai entendu dire que si on faisait la méthode « berseker » en allant dans un pays où on ne connait rien et qu’on ne s’aide pas de traducteurs ou autres, on pourrait apprendre une langue en environ 2 semaines. »
      C’est le niveau le plus brutal et radical de la méthode, mais je le classerais avec les voyages linguistiques (donc il faut avoir les sous pour le faire).

    • Si seulement j’avais les sous…

  5. On m’a dit de venir commenter ici. C’est joli chez vous hein ?

    Alors pour ma part, j’ai commencé à apprendre l’anglais très jeune, à cause de (ou plutôt grâce à) quelque chose de tout bête : les messes basses.
    En effet mes grands-parents échangeaient parfois quelques phrases anglaises à table, afin que je ne les comprenne pas. Très curieux (comme la plupart des jeunes enfants), j’ai donc commencé à apprendre l’anglais pour pouvoir découvrir ce qu’ils disaient.

    Grâce à ça, j’ai dû atteindre un bon niveau de compréhension orale (je dirais, capable de comprendre facilement un prof d’anglais au lycée) vers mes 7-8 ans, alors que je n’ai atteint le même niveau à l’écrit que 5-6 ans plus tard.

    Ce message pour dire qu’il vaut mieux trouver un but à son apprentissage, pas seulement apprendre pour apprendre, pour que celui-ci soit efficace.
    Je pense que l’éducation scolaire n’explore pas assez cette dimension et que c’est bien dommage car la vie (en particulier professionnelle) requiert de plus en plus la maîtrise de langues étrangères, notamment celle de l’anglais.
    Et puis, un « I wanna f*ck ya » est tellement plus beau qu’un simple « je t’aime »… ♥

    • MisogID dit :

      J’ai fusionné tes deux messages. Tu connais pas la finesse, en tout cas…

      « Ce message pour dire qu’il vaut mieux trouver un but à son apprentissage, pas seulement apprendre pour apprendre, pour que celui-ci soit efficace. »
      Pas forcément, j’avais aucun but en tête. Mais rien n’interdit de s’en donner un plus tard, pour se perfectionner.

  6. Lery dit :

    2 semaines en immersion complète sont loin d’être suffisantes si l’on a pas de bonnes bases dès le début. ^^’

    Autrement un conseil :
    do not browse boards in order to learn english!
    inb4 : trust the oldfag.

    • MisogID dit :

      Idem, vaut mieux commencer par de la fiction.

      Les forums, c’est quand on connait assez bien la langue, les phrases étant souvent raccourcies et associées à du jargon d’Internet.

  7. Katalu dit :

    Ahhh l’anglais ~
    quand j’étais au lycée je me souviens avoir dit à mon professeur de l’époque : »Je n’y connais rien car j’ai eu 3 années sans cours d’anglais au collège, je connais déjà ma moyenne dans la langue » , j’écris toujours comme une bille et avec une liste de faute interminable et mon oral est encore pire. Mais il faut avouer que niveau compréhension écrite et Orale ( pour peu que tu parles pas trop vite ) bah je me débrouille !
    pour ma part c’est grâce à ma soif sans fond de découverte de mangas / LN /VN / animes qui m’a poussé à lire en anglais et à comprendre cette langue, n’ayant pas une bourse illimité pour les mangas et les traductions du moins de LN / VN en français quasiment inexistant c’était le seul choix qui me restait pour m’en abreuver sans fin et d’éviter de me ruiner dans l’achat de mangas or aujourd’hui je n’en suis pas mécontent.
    Cependant à cause de cette méthode Berserk, j’ai énormément de mal à corriger mes fautes et à suivre les règles de grammaire et conjugaison lambda par rapport à ce que j’ai toujours lu niveau syntaxe ou entendu.
    Donc un conseil si vous voulez apprendre l’anglais dans un but pratique, la berserk c’est cool mais si vous en avez besoin ensuite de façon plus professionnel ou encore plus rigoureuse faut penser à faire autrement car vous allez avoir du mal à vous détachez des fautes derrière. Enfin il existe aussi des cours de phonétique pour n’importe quelle langue et si vous avez le temps d’en prendre faites- le ! parce que le plus gros problème en France c’est qu’on n’enseigne trop peu ou mal la phonétique.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s