(Hébergé) [LN] Toradora!

Toradora01

Note : Article rédigé par Zefyris.

Toradora! (とらドラ!)
Titre alternatif : Tiger x Dragon
Auteur : Yuyuko Takemiya
Illustrateur : Yasu
Genres : Comédie, Romance, School Life
Série publiée de mars 2006 à mars 2009 chez Dengeki Bunko (ASCII Media Works)
Terminée en 10 tomes et 3 spin-offs, adaptation animée (terminée) et en manga (en cours)

Synopsis

Ryuuji entre aujourd’hui dans sa deuxième année de lycée, et il aimerait bien que cette nouvelle année soit sous le signe de deux changements.

D’une, ses yeux hérités tout droit de son père Yakuza font qu’à chaque fois, son vis à vis pense qu’il va se faire tuer s’il dit un mot de travers. Lorsqu’un simple regard amical est interprété par ses camarades comme une menace, et qu’un sourire donne l’impression qu’il est en train de songer à violer la demoiselle la plus proche, entretenir des relations amicales avec son entourage devient quelque peu compliqué. Pour quelqu’un qui ne ferait pas de mal à une mouche et qui est une véritable fée du logis, c’est difficilement vivable de voir les gens dont il s’était juste approché pour demander son chemin sortir leur portefeuille pour le lui donner, persuadés d’être victimes d’un terrifiant racket.
De deux, il souhaite réussir à sortir avec l’énergique et bout-en-train Minori, dont il est secrètement amoureux depuis longtemps.

Pour le premier problème, la situation est toujours aussi désespérée. En revanche, pour le second, l’avenir semble bien plus radieux : Minori se retrouve enfin dans la même classe que lui. Tout comme le meilleur ami de Ryuuji d’ailleurs, le sérieux Yuusaku qui connait bien Minori, l’un des seuls à connaître la vraie personnalité de Ryuuji et à ne pas s’enfuir en hurlant à son premier froncement de sourcil.

On ne pouvait faire mieux coté chance pour ses nouveaux camarades de classe ! Enfin presque. Il hérite aussi d’une fille haute comme trois pommes, très jolie lorsqu’elle se tait mais… tellement agressive qu’elle terrorise toute l’école. Y compris les professeurs. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, c’est la meilleure amie de Minori.

Minori (à gauche) et Yuusaku (à droite).

Minori (à gauche) et Yuusaku (à droite).

Ce que Ryuuji ne sait pas encore, c’est que cette petite bête féroce, Aisaka Taiga, est sa nouvelle voisine. Ce qu’il n’imagine pas du tout, c’est qu’elle est secrètement amoureuse du meilleur ami de Ryuuji, Yuusaku. Ce qu’il n’envisage même pas dans ses pires cauchemars, c’est qu’elle va découvrir ses sentiments pour Minori et le forcer à coopérer pour la faire sortir avec Yuusaku, en acceptant de son coté de l’aider à sortir avec Minori, leurs meilleurs amis respectifs. Comme l’autre choix est de se faire tabasser jusqu’à en devenir amnésique, le voilà bien obligé de collaborer.

Mais par dessus tout, ce qu’il sera le seul à découvrir, c’est la véritable personnalité de Taiga, cachée sous ce voile de violence gratuite, au-delà des apparences…

Critique

Toradora! est un grand classique de la comédie romantique coté LN. S’il est un titre à citer immédiatement sur le sujet, ce serait probablement celui-ci.
Très connu, et ayant joui d’un succès plutôt satisfaisant, Toradora! base tout son intérêt non pas sur l’originalité de son synopsis (car il ne l’est pas), mais sur la qualité de l’histoire, des développements, et de la narration.
Les tomes sont plus courts que la moyenne en tant que LN (250 pages), et la qualité des illustrations est plutôt désolante comparée à la concurrence (bien que ce ne soit pas spécialement gênant pour un LN, contrairement à un manga).

Scénario par arc : Chaque tome ou presque a son propre scénario, tournant autour des événements typiques d’une vie scolaire japonaise, ainsi que d’autres événements classiques dans une romance entre adolescents, à raison d’un par tome.
Rentrée des classes, vacances scolaires, Saint-Valentin, Noël, festival sportif, élection du conseil des élèves, voyage scolaire…
Chacun d’entre eux servira comme toile de fond. Ce qui est important ici est moins l’événement en lui-même, que les relations entre les personnages principaux et leur évolution au fil des arcs. Pour les quelques personnages à la situation un peu particulière, un événement banal va être l’occasion d’amener des situations propices à l’émotion.

Scénario global : Bien entendu, il repose essentiellement sur la romance entre les 5 ou 6 personnages principaux. Et en tant que LN centré avant tout sur la romance, le but principal est évidemment de savoir qui va finir avec qui. Je dirais que n’importe qui ayant lu un tant soit peu de ce genre d’œuvres ne trouvera pas dans Toradora! une conclusion surprenante. Alors, où est l’intérêt ? Dans les étapes pour y arriver, bien sûr.
Les sentiments et les tourments de Ryuuji sont un point fort de la série. On y ressent vraiment la force de l’auteur. En partant d’un scénario classique, chaque étape de l’histoire sait conserver notre intérêt et susciter l’envie de suivre les personnages évoluer. Dans l’ensemble, la romance est convaincante et logique dans ses développements.

Humour : Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’humour de Toradora! est vraiment très plaisant. Il est sans cesse renouvelé, ce qui évite la lassitude, et n’est jamais suffisamment exagéré pour en devenir lourd, comme cela l’est malheureusement trop souvent dans des titres de ce genre. Se mêlent pour l’occasion aux personnages principaux d’autres élèves, le perroquet de Ryuuji, sa mère et la professeur de classe, chacun apportant sa propre touche et permettant un renouvellement constant des situations et de l’humour dans la série.

Toradora03

Personnages : Ils sont le point d’orgue de Toradora!. La série bénéficie de plusieurs très bons personnages, principalement Ryuuji et Taiga, qui ont non seulement une quantité de développement très satisfaisante, mais bénéficient aussi d’une profondeur remarquable.
Oubliez les clichés trop souvent rabâchés dans les manga/anime, comme le personnage masculin à la fois inutile et trop dense pour comprendre les sentiments des autres, ou le personnage féminin tsundere qui n’arrive pas à être honnête avec ses sentiments.
Certains personnes ayant déjà entendu parler de Taiga, ou ayant vu l’histoire dans l’une de ses adaptations, pourraient hausser les sourcils face à une telle déclaration. En effet, il est commun d’entendre dire que Taiga est la « reine des tsundere » et, de ce fait, un véritable cliché du genre. Que nenni.
Taiga est un personnage haut en couleur, nuancée et complexe, certes violente mais honnête avec ses sentiments. Et Ryuuji, qui lui donne la réplique, s’avère être un personnage tout à fait capable et compréhensif.
Au final, tout ce beau monde est attachant, sait nous surprendre comme nous charmer, et on suit avec grand plaisir leurs tribulations amoureuses au fil de l’année scolaire. Le développement est solide et parfaitement en phase avec les personnalités de chacun.

Avis

Au final, Toradora! est un LN très plaisant à lire. Le titre jouit d’une qualité constante d’un bout à l’autre, et l’auteur y démontre une grande maitrise de la comédie romantique. Au travers d’événements scolaires très classiques, l’auteur mène de façon logique et plaisante l’évolution des personnages, tout en conservant un humour léger qui fait toujours mouche pour nous distraire en cours de route. Les deux personnages principaux sont de qualité, c’est drôle, émouvant, et on en redemande. Si vous souhaitez découvrir un classique des LN de comédie romantique, Toradora! devrait être un parfait début. Particulièrement si vous désirez éviter les éternels écueils du genre coté LN (harem et ecchi), absents d’un bout à l’autre de cette série.

Toradora04

A propos MisogID

Lecteur de light novels maudit par le fukoudaisme. Administrateur et instigateur des vannes foireuses d'Otakiew.
Cet article, publié dans Critique, Hébergé, Light Novel, Série, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s