Cours illustré sur l’anatomie du light novel

Spice & Wolf III, Itsuka Tenma no Kuro Usagi 1, Sword Art Online 10, Baka to Test to Shoukanjuu 12

Spice & Wolf III, Itsuka Tenma no Kuro Usagi 1, Sword Art Online 10, Baka to Test to Shoukanjuu 12

Merci à NooBenjy pour ses contributions.

On a beau lire pas mal de LN, on ne sait pas forcément à quoi ressemble un tome japonais.

À défaut de les trouver en français, on peut aussi les importer. C’est pas compliqué pour les LN en anglais.
Mais pour l’import japonais, à moins de vivre sur Paris et/ou d’avoir pas mal d’argent, c’est limite impossible d’en avoir à des prix acceptables.

Du coup, pour ceux qui veulent quand même savoir à quoi ça ressemble, voici un petit cours fait maison et totalement gratuit*.

* Gratuit pour vous, mais fallait bien que quelqu’un paie les LN, bien sûr.

En passant, je conseille la lecture de la présentation écrite par Cho. C’est en anglais, mais très complet comme introduction.

Avant toute chose, voilà une définition simplifiée, extraite de la FAQ sur le LN :

Le LN désigne un format de roman né au Japon, visant surtout les adolescents et les jeunes adultes.
Inspiré de certains codes du manga, il possède souvent une jaquette amovible et des illustrations.
Publié au format A6, il compte 300 pages en moyenne. L’usage d’un papier de qualité médiocre explique son prix plutôt bas (550-700¥, environ 5€).

Commençons par comparer le LN japonais au manga et aux versions étrangères.
(Image prise par NooBenjy.)

En haut, LN en japonais (à gauche) et LN en anglais (à droite) de Shakugan no Shana. Mangas en bas : The Vanishing of Nagato Yuki-chan (à gauche) et Shakugan no Shana (à droite).

En haut, LN en japonais (à gauche) et LN en anglais (à droite) de Shakugan no Shana.
Mangas en bas : The Vanishing of Nagato Yuki-chan (à gauche) et Shakugan no Shana (à droite).

Par rapport à un format manga quelconque :
– Le LN japonais est bien plus petit (format A6, soit un quart de feuille A4) et plus fin. Il a la même longueur que le porte-mines, en passant.
– Le LN américain est souvent plus grand et plus épais.
Ainsi, le LN japonais est très pratique à lire dans les transports en commun. La différence d’épaisseur repose sur la qualité du papier choisi (meilleure à l’étranger qu’au Japon).

Passons maintenant aux couvertures, avec BakaTest 12 comme cobaye.

Jaquette (en haut) et bandeau (en bas).

Jaquette (en haut) et bandeau (en bas).

En général, la couverture du tome est cachée par une jaquette amovible à rabats.
Le petit bandeau qui l’accompagne peut servir à faire la publicité de l’œuvre ou du label de publication (ici, Famitsu Bunko, ファミ通文庫). Ce bandeau peut être modifié avec les futurs tirages, notamment quand un animé est produit.
Ces deux éléments de la couverture se retrouvent aussi dans le manga.

La première différence, c’est que le dos des tomes (appelé tranche par erreur) a toujours la même organisation simpliste pour les séries d’un même label. La seconde se voit sur le livre, sans sa jaquette.

Couvertures de SAO 10 et BakaTest 12

Couvertures de Sword Art Online 10 et BakaTest 12.

C’est moche, mais ça permet de les lire sans abîmer les jaquettes. Regardons maintenant ce qu’il y a dans les pages d’un LN. Pour éviter les spoilers, on le fera sur Spice & Wolf.

Illustration en couleur de Jyuu Ayakura, tirée de Spice & Wolf III.

Illustration en couleur de Jyuu Ayakura, tirée de Spice & Wolf III.

Les premières pages sont destinées aux illustrations en couleur, qui révèlent parfois des temps forts du tome. Toutefois, un LN est un roman, donc c’est surtout du texte…

LN Texte

Le sens de lecture est de droite à gauche, et de haut en bas. On a l’impression qu’il n’y a pas beaucoup de phrases par page, et ça se voit quand le tome est publié en caractères latins (le nombre total de pages diminue sensiblement).

Pour donner le sens de certains kanjis, il peut y avoir des hiraganas ou des katakanas à leur droite, écrits en petit : on les appelle furiganas dans ce cas précis. On peut aussi en retrouver dans les mangas de type shônen.

Illustration en noir et blanc de Spice & Wolf III.

Illustration en noir et blanc de Spice & Wolf III.

L’histoire s’accompagne souvent (mais pas toujours) d’illustrations en noir et blanc.
Leur nombre peut varier, il peut y en avoir zéro comme une dizaine, réparties un peu partout dans le tome.

Enfin, vers les dernières pages du LN, on peut trouver une postface de l’auteur, une pour l’illustrateur, quelques publicités pour des adaptations ou d’autres séries, etc.

Voilà pour cette présentation générale de la composition d’un LN. Il existe bien sûr des exceptions, mais ça sera pour une prochaine fois.

—-

Supplément – Codage des tomes, d’après NooBenjy

Les LN ont un code assez étrange en haut du dos de leur jaquette. Il permet de faciliter leur classement en librairie. Ce code est généralement composé de 3 parties :
– Un hiragana, correspondant au début du nom de l’auteur.
– Le numéro attribué à l’auteur par l’éditeur qui le publie.
– Un numéro répondant à cette phrase : « C’est le ??ème livre qu’il publie chez cet éditeur. »

Exemple avec た-14-3 pour Shakugan no Shana :
– た pour Yashichiro Takahashi.
– 14 est son numéro attribué par Dengeki Bunko.
– C’est le 3ème LN qu’il publie sous Dengeki Bunko (après 2 tomes de A/B Extreme).

Il peut toutefois varier selon les éditeurs. Exemple avec い3 / 1-17 de BakaTest 12 :
– い pour Kenji Inoue.
– 3 est son numéro attribué par Famitsu Bunko.
BakaTest est la 1ère série qu’il publie sous Famitsu Bunko.
– C’est le 17ème LN qu’il publie sous ce label.

A propos MisogID

Lecteur de light novels maudit par le fukoudaisme. Administrateur et instigateur des vannes foireuses d'Otakiew.
Cet article, publié dans Focus, Light Novel, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Cours illustré sur l’anatomie du light novel

  1. lic007 dit :

    C’est intéressant, j’en avais jamais vu en fait. On a pas souvent l’occasion de lire des LN à Lyon de toute façon.

    [Message fusionné.]

    • MisogID dit :

      Je me suis permis de fusionner les deux messages.

      Effectivement, c’est pas facile d’en trouver en province. À moins qu’il y ait des librairies japonaises, mais je n’en connais pas de tête.

    • lic007 dit :

      J’affirme qu’à Lyon, il n’y en a pas.
      Ah si : Amazon.

    • MisogID dit :

      Faut éviter Amazon Japan pour l’import de LN japonais, les frais de port y sont élevés, et il facture d’office les frais de douane.

  2. NooBenjy dit :

    Bon article =) Quelques précisions pour les intéressés:
    – ce format est choisi notamment parce qu’il rentre facilement dans les poches de chemise, ce qui permet de sortir rapidement un bouquin pour lire dans le métro par exemple (où il est mal vu de parler à voix haute) – c’est également pour ça que le papier choisi est fin, les tomes ne sont jamais bien épais
    – les caractères à côté des kanjis sont appelés « furiganas » et peuvent être aussi bien des hiraganas que des katakanas (par exemple pour transformer un mot en sa version anglaise)

  3. QCTX dit :

    Sympa les photos, mais j’aurais rajouté un accessoire pour rendre compte de la véritable taille des bouquins : une pièce de monnaie, un CD, un stylo… Ca permet de relativiser la taille des LN par rapports aux romans européens habituels.

  4. NooBenjy dit :

    Tiens, je viens de prendre celle-là si tu veux: http://puu.sh/auUBe/dea71f0f54.png
    LN Shakugan no Shana 1 version jap et us en haut, manga jap (format classique) et manga us en bas.
    Préviens-moi si tu veux que je t’envoie l’original.

    • MisogID dit :

      J’avais prévu de refaire l’image moi-même, mais j’accepte quand même la tienne. Encore merci, je vais essayer d’intégrer ça.

      [Edit] MAJ effectuée.

  5. NooBenjy dit :

    Une dernière information (j’attendais juste la confirmation d’un japonais avant), mais c’est de l’ordre du détail, à propos de la tranche de la sur-couverture: en plus du titre, du numéro, du nom de l’auteur, de l’éditeur, et éventuellement du prix et d’une image, on y trouve un code tout en haut. Ce code est généralement formé de 3 parties:
    – un hiragana correspondant au début du nom de famille de l’auteur (les livres sont classés selon ce caractère en bibliothèque, dans l’ordre auquel on apprend les hiraganas, comme dans un dictionnaire: あ,い,う,え,お,か,き,く,け,こ (a,i,u,e,o,ka,ki,ku,ke,ko) etc)
    – le « numéro » de l’auteur chez l’éditeur
    – le nombre de livres de cet auteur paru chez l’éditeur (celui-ci inclus)

    Par exemple, le premier volume de Shakugan no Shana a le code た-14-3: l’auteur est Takahashi Yashichiro, de code 14 chez Dengeki Bunko, et il s’agit de son 3e livre (les deux premiers étant visiblement 2 tomes de A/B Extreme).

    Attention, ce code est celui correspondant à la norme mais il peut arriver qu’il change légèrement d’un éditeur à l’autre. Par exemple, le volume 12 de Baka to Test que l’on voit au milieu de l’article a le code suivant: い3 1-17 – ici le 3 est le numéro de l’auteur chez Famitsu-bunko, le 1 est le numéro de sa série, et ce livre est son 17e.

    J’espère que ça pourra être un peu utile à ceux qui voudraient trouver des LN dans une librairie japonaise =)

  6. Facy5 dit :

    Je tiens également à dire que, d’un point de vue plus proche de la France métropolitaine, les éditeurs de manga espagnols publient un certains nombre de LN (en général, lorsqu’ils possèdent déjà la licence pour le manga).
    Par exemple les éditions Ivréa, qui possèdent la licence To Love-ru (et Darkness), ont également la licence pour l’un des deux LN adapté de cette franchise.

    Cela permet a un locuteur hispanophone de pouvoir apprécier le LN avec des frais de port moindre par rapport à un import japonais ou américain.

    • MisogID dit :

      Les versions américaine et espagnole ont à peu près le même prix si on les commande sur Internet, sachant que Book Depository ne facture pas les frais de port.

      Mais c’est vrai que ceux qui habitent près de l’Espagne peuvent envisager cette solution.

Répondre à NooBenjy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s